rhumatisme et alimentation

Vous voulez partager des résultats, des adresses, vous avez des questions sur le sujet...

rhumatisme et alimentation

Messagepar liliber » Dim 18 Avril 2010, 19:04

un peu long mais utile à lire
c'est crumbell qui me l'a envoyé , il à été publié dans le journal d'une mutuelle .



RHUMATISMES ET ALIMENTATION

D'où viennent les rhumatismes et qui croire ?

Les conseilleurs officiels en nutrition ou des "originaux", comme les docteurs Catherine Kousmine en 1960, Nicolas Le Berre en 1990 ou Jean Seignalet en 2000?
A ceux qui prétendent que "tout est génétique" et prédéterminé par l'ADN, il faut répondre que les nouvelles découvertes scientifiques (génomique, épigénétique, microARN...)montrent que cela est encore plus compliqué que nous le pensions et qu'il existe un espace de liberté nouvelle en ce qui concerne notre santé : le choix de notre alimentation.

DE L'INFLUENCE DES FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX.

Les rhumatismes proviennent des facteurs environnementaux modernes, parmi lesquels l'alimentation reste le facteur le plus important.
Les prétendus experts en nutrition, souvent inféodés à l'industrie agro-alimentaire, dépendent pour leurs recherches et leurs travaux des finances d'investissement de l'industrie pharmaceutique.Ces "officiels" sont devenus, par la grâce des médias, les "maîtres à bien manger"!
Il faut savoir affirmer que leurs recommandations de "trois produits laitiers" (vache ou autres) par jour sont une aberration alimentaire
nuisible pour l'homme, et que les besoins calciques quotidiens (1 g actuellement : à quand les 2 g de calcium par jour ?) sont définis insidieu-
-sement par l'appareil économique de production et non par une quelconque nécessité biologique ou biochimique de santé humaine

MON MEDECIN ME DIT DE CONSOMMER BEAUCOUP DE PRODUITS LAITIERS POUR LE CALCIUM.

En ce moment les médecins surmenés n'ont pas le temps d'acquérir les nouvelles connaissances scientifiques susceptibles d'ébranler leurs certitudes et de changer leurs méthodes thérapeutiques médicamenteuses, acquises au prix de longues études.Quelquefois, des bribes de ces nouvelles connaissances leur parviennent par le canal monopolistique de l'industrie pharmaceutique, intéressée par définition. D'autres fois, des programmes de formation obligatoire (formation médicale continue) mis en place par l'Etat, devenu assureur social mal en point, tentent de pratiquer un formatage des cerveaux des prescripteurs, trop dispendieux à ses yeux.Force est de constater que la mise à jour des
connaissances des médecins est un enjeu économique éloigné de l'intérêt de la santé publique réelle.
Un médecin qui dit à ses patients de consommer beaucoup de produits laitiers -- alors qu'il n'a pas appris ce " message" à la faculté de médecine-- croit bien faire, sans se douter qu'il empoisonne peu à peu ses malades et qu'il se transforme ainsi en agent commercial, au seul bénéfice de l'agro-alimentaire.
Le calcium laitier est très peu assimilé par l'organisme humain; non seulement il ne sert à rien, mais les protéines laitières animales (antigéniques et hormonales) sont nocives à l'homme.Cette nocivité est souvent manifeste chez les nourrissons (asthme, eczéma, infections ORL,...) et reste très insidieuse mais réelle chez l'adolescent (acné, tailles démesurées,...) l'adulte (tendinites, arthrites diverses,...) et le vieil- -lard (ostéoporose).
Chaque espèce de mammifère sécrète un lait spécifique pour son petit.Le sang de la vache, même s'il est de même couleur que le sang humain, ne peut pas le remplacer dans nos artères; ce qui semble évident pour le sang devrait l'être pour le lait, au moins pour les médecins responsables de leurs conseils.

QUEL DEVRAIT ETRE LE ROLE DE L'ETAT DANS UNE PRÉVENTION DES RHUMATISMES ?

L'Etat n'est pas médecin et devrait choisir avec plus de soin ses conseillers en matière de santé publique appelés à élaborer le Programme national nutrition santé (PNNS). Les bons sentiments ne forgent pas obligatoirement la vérité scientifique, ni une politique de prévention des rhumatismes efficace.
Il faut vite intégrer au programme de formation des médecins un enseignement indépendant et scientifique de nutrition pour améliorer la santé, notamment rhumatologique, d'un pays vieillissant dont les habitants sont polyarthrosiques, ostéoporotiques ou, pire, atteints de rhumatis -mes inflammatoires chroniques, comme la polyarthrite rhumatoïde ou la pelvi-spondylite rhumatismale, sans parler des multiples tendinites,
lombalgies, hernies discales et autres sciatiques douloureuses.

L'ostéoporose est la perte du calcium osseux, bien au-delà de la perte naturelle, normale, de calcium osseux avec une anomalie de la micro-architecture osseuse.La perte normale, due au vieillissement, est appelé ostéopénie. Avec l'âge, l'espèce humaine perd également une masse musculaire (sarcophénie).Tous les mécanismes de vieillissement ne sont pas forcément pathologiques, il ne faut ainsi pas tout médicaliser.L'accélération exagérée de la perte calcique osseuse lors de la ménopause et de la périménopause conduit 50% des femmes occidentales de 60 ans vers l'ostéoporose.On se demande bien pourquoi la ménopause des Japonaises ne conduit pas aux mêmes résultats ?
La carence oestrogénique des Japonaises serait-elle différente de celle des femmes occidentales ? Eh bien non, encore une fois, la différence est d'origine alimentaire.Les Japonaises ne consomment ni yaourts ni fromage, et leur squelette est de bonne qualité... même lorsqu'elles ont
un âge très avancé.Sur le plan épidémiologique, il est très dérangeant de constater que c'est dans les pays à forte consommation laitière qu'il y a le plus de femmes ostéoporotiques.Pourtant, "trois produits laitiers par jour au moins !" vous martèle-t-on toute la journée.

L'arthrose est une maladie du cartilage articulaire qui peut atteindre toutes les articulations mobiles de l'organisme.De la plus petite, com- -me l'articulation du bout des doigts, jusqu'à la plus grosse, le genou.Les miracles de la chirurgie prothétique sont la conséquence paradoxale de l'inefficacité totale des nombreux traitements de l'arthrose!...Cette maladie évolue lentement sur plusieurs dizaines d'années, émaillée de crises inflammatoires douloureuses, qui peuvent durer de quelques semaines à quelques mois.Les anti-inflammatoires sont alors un recours, malheureusement symptomatique, incapable d'arrêter le processus de la dégradation du cartilage.La théorie de "l'encrassage" du Dr Seignalet
par des molécules toxiques pour ce tissus, est une explication novatrice, confirmée ales découvertes récentes sur les voies de communication des cellules qui fabriquent le cartilage : le chondrocyte. Ces cellules, constamment intoxiquées, ne peuvent plus produire du cartilage de qualité
du moins pas autant que celui qui est naturellement usé par l'activité articulaire et les contraintes mécaniques.L'arthrose n'est que le "non rem- -placement " du cartilage usé; c'est ce non remplacement qui constitue la maladie, et non l'usure quotidienne.L'arthrose n'est qu'un déséquilibre entre une formation ralentie au regard d'une usure exagérée.Le football, le rugby, le handball, le basket-ball, les sports de contact sont généralement générateurs d'arthrose; la natation, la marche, la course à pied ne le sont pas.L'activité sportive stimule la formation du cartilage, l'excès de compétition est nocif pour celui-ci.

LES MOLECULES TOXIQUES SONT D'ORIGINE ALIMENTAIRE ET SONT APPORTÉES PAR L'ALIMENTATION MODERNE.

Les rhumatismes inflammatoires chroniques sont occasionnés par un dérèglement grave de notre système immunitaire de défense, qui attaque ses propres composants articulaires, d'où le nom de "rhumatismes auto-immuns".
Le système immunitaire possède une mémoire, sur laquelle sont basés les processus de vaccination.La vaccination est une sorte d'appren -tissage forcé que l'on fait subir aux lymphocytes mémoires (cellules de l'immunité) pour se protéger des maladies humaines microbiennes ou
virales.Les mammifères ont inventé, depuis de milliers d'années, un "vaccin oral" pour leurs petits, qui les protège contre les maladies d'espè- -ces: le lait. Grâce à la présence de protéines de défense appelées "anti-corps" ou "immunoglobulines", le lait est le vaccin naturel. Ainsi, le lait de vache vaccine ne veau contre des maladies bovines; le lait humain vaccine les nourrisson contre des maladies humaines.Lorsqu'on donne du lait de vache à un nourrisson, on cherche à la vacciner contre des maladies bovines !
Cela ne doit pas faire sourire, car cette fâcheuse habitude (la France reste le pays européen où les mères allaitent le moins) dérègle le système immunitaire du nourrisson pour le reste du temps de vie.Lorsque le système immunitaire se fâche, il le fait également durant toute
l'existence.Les rhumatismes auto-immuns sont la rencontre d'une terrain génétique prédisposé et d'une "alimentation moderne".Comme on
ne peut pas changer ses propres gènes, il faut nécessairement changer l'alimentation (produits laitiers, aspartam,etc...) et de tristes habitudes de cuisson à haute température--fritures à 180° , pizza à 220°, viandes à 300°, alors que la vapeur douce ne dépasse pas 95° C.
L'alimentation moderne basée sur les laitages, les céréales génétiquement trafiquées, la viande en excès, la sur-cuisson à haute tempé-
-rature, les molécules de synthèse chimique artificielle, nous conduit vers les maladies de civilisation : rhumatismes dégénératifs, rhumatismes inflammatoires, cancers, maladie d'Alzheimer...
La seule solution qui s'offre à nous et de revenir à une alimentation hu maine adaptée à nos gènes : la diététique ancestrale prônée par des précurseurs comme le furent les docteurs Jean Seignalet ou Laurent Cordain.
La rhumatologie, comme toutes la médecine, doit se mobiliser contre les dérives alimentaires actuelles, entretenues par les lobbies agro- alimentaires très puissants et des pouvoirs publics mal conseillés.



Dr Jean-Pierre POINSIGNON
rhumatologue.

La Revue de la MTRL.Mars 2010. N° 65.
. Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies
dans la pierre".
Avatar de l’utilisateur
liliber
Administratrice
Administratrice
 
Messages: 10202
Inscription: Sam 02 Août 2008, 17:49
Localisation: STRASBOURG
Groupe sanguin: O- S explorateur mari A + S guerrier

Re: rhumatisme et alimentation

Messagepar Vincianecici » Dim 18 Avril 2010, 19:59

merci beaucoup Liliber et Crumble pour cet article.

Et comme les grands esprits se rencontrent, j'allais demander des infos sur l'arthrose.

Ma soeur (22 ans) a appris cette semaine qu'elle en a dans les hanches suite à une trop forte usure des cartilages dû à une malformation de naissance. On lui a aussi dit qu'elle risquait d'en avoir dans les genoux car elle a une mauvaise position du fémur suite à cette même malformation. Elle a aussi appris qu'elle devra avoir des prothèse d'ici une vingtaine d'années. Comme on parle du blé comme source d'inflammation sur le forum, je voulais savoir quelles étaient les explications scientifiques de cette affirmation. Mon but était de lui donner des conseils pour qu'elle n'aggrave pas la situation avec son alimentation. Donc voilà déjà une bonne piste pour elle, pour limiter les dégâts même si ce n'est pas l'info sur le blé que je cherchais.

Et en regardant "voir les sujets récents" je vois que Liliber a posté ce sujet. Alors merci.

Vinciane qui ne croit pourtant pas au hasard :lol:
La santé n'a pas de prix. Prenez soin de vous.
Avatar de l’utilisateur
Vincianecici
Plus de 100 messages
Plus de 100 messages
 
Messages: 381
Inscription: Lun 09 Novembre 2009, 00:04
Localisation: Belgique
Groupe sanguin: B+ non sécréteur

Re: rhumatisme et alimentation

Messagepar Sorenn » Dim 18 Avril 2010, 20:49

Salut,

Pas de hasard, des synchronies, la vie est bien faite.

Merci à vous deux pour ce texte, c'est toujours bien de pouvoir appuyer ses dires sur les écrits d'un "Docteur en médecine".

Guillaume qui n'aime pas devoir être validé par l'état :mrgreen:
Guillaume est O+ Sécréteur de GénoType CHASSEUR et de SWAMI GénoType EXPLORATEUR.
Avatar de l’utilisateur
Sorenn
Plus de 1000 messages
Plus de 1000 messages
 
Messages: 1245
Inscription: Mer 10 Septembre 2008, 14:06
Localisation: Var (83)
Groupe sanguin: O+

Re: rhumatisme et alimentation

Messagepar liliber » Lun 19 Avril 2010, 22:38

bonsoir vinciane
pas de secret pour ta soeur adopter le MIAM pour essayer de ne pas aggraver l'usure qui se fera inéluctablement . le cas de ta soeur c'est le mien ,mais je n'ai commencé à souffrir que vers 55 ans tout en sachant depuis longtemps que cela allait arriver .
mais la raison est la même !
amitiés @+
. Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies
dans la pierre".
Avatar de l’utilisateur
liliber
Administratrice
Administratrice
 
Messages: 10202
Inscription: Sam 02 Août 2008, 17:49
Localisation: STRASBOURG
Groupe sanguin: O- S explorateur mari A + S guerrier

Re: rhumatisme et alimentation

Messagepar Vincianecici » Mar 20 Avril 2010, 18:05

Oui, je sais que c'est le miam, la meilleure solution. Mais je connais ma soeur, et il vaut mieux y aller petit à petit avec elle. Donc je vais déjà lui donner cet article, puis je lui avais déjà parlé du blé et de l'inflammation, puis je peux lui parler de l'effet de certains aliments sur le corps. Elle pourra observé les réactions de son corps aliments après aliment, et là elle pourra accepter de remettre en question son alimentation. Mais lui donner les listes et lui dire, même avec l'appui du livre, qu'il faut tout changer, ça va la bloquer et elle ne l'acceptera jamais.
Et même si elle a déjà pu voir des effets positifs sur moi, elle a besoin de faire ses propres expériences.

Et petit à petit l'oiseau fait son nid, mais avec elle, c'est vraiment tout petit à tout petit.

Bonne soirée.

Vinciane
La santé n'a pas de prix. Prenez soin de vous.
Avatar de l’utilisateur
Vincianecici
Plus de 100 messages
Plus de 100 messages
 
Messages: 381
Inscription: Lun 09 Novembre 2009, 00:04
Localisation: Belgique
Groupe sanguin: B+ non sécréteur

Re: rhumatisme et alimentation

Messagepar Christelle33 » Mer 06 Juin 2012, 20:10

Merci pour l'article -- et pardon pour le up ! :oops: Toujours intéressant d'apprendre.
Christelle33
Je viens d'arriver sur ce forum
Je viens d'arriver sur ce forum
 
Messages: 1
Inscription: Mer 06 Juin 2012, 20:00

Re: rhumatisme et alimentation

Messagepar liliber » Mer 06 Juin 2012, 20:27

bonsoir christelle
pas de soucis faire ressortir cet article est même bienvenu .il sera sans doute lu à nouveau ainsi .
amitiés @+
. Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies
dans la pierre".
Avatar de l’utilisateur
liliber
Administratrice
Administratrice
 
Messages: 10202
Inscription: Sam 02 Août 2008, 17:49
Localisation: STRASBOURG
Groupe sanguin: O- S explorateur mari A + S guerrier


Retourner vers MEDECINES DOUCES - NATUROPATHIE - ETC ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité